Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 13:56
Portrait chinois social en neuf questions.

Vous connaissez tous ce jeu auquel nous jouions pendant les camps de vacance, pour tuer le temps des temps morts (notamment ceux de la sieste imposée par les services de la Jeunesse et des sports. Le portrait chinois consistait à trouver un objet, une idée ou une personne à partir de la question suivante. « Si c’était… » Cet exercice entre copains pouvait parfois durer des heures, tant il développait notre agilité intellectuelle et nos délires.

Frédo la Sécu qui n’est pas tout à fait retombé en enfance n’a pas l’intention de vous faire regretter le temps des colonies…de vacances. Il n’est pas non plus encore en maison de retraite où les temps libres sont fréquents, avant un temps plus définitif dans un au delà que chacun s’imagine en fonction de sa croyance. Néanmoins, entre deux lectures, une marche en forêt et des travaux de jardinage, il s’est essayé à l’exercice :

  1. Si c'était une utopie mise en pratique, ce serait une belle idée solidaire inscrite dans le programme du Conseil National de la Résistance, idée trop souvent présentée comme un organisme bureaucratique.
  2. Si c'était un animal, ce serait une vache à lait que nous tous nous attachons à traire absolument. (Sic dixit l'assuré social, sans voir qu'à trop épuiser la bête, on risque de la tuer.)
  3. Si c'était une grosse machine, ce serait une usine à gaz dont le fonctionnement incompréhensible est inaccessible au commun des mortels qui de ce fait, ne fait aucun effort pour en modérer son usage.
  4. Si c'était un ordinateur, il serait aux dimensions de la tour Montparnasse (l'amiante en moins) tant sa bonne gestion au quotidien nécessite de traitements informatiques au quotidien.
  5. Si c'était un château, ce serait celui de Neuschwanstein du fantasque Louis II de Bavière par le caractère baroque de son architecture.
  6. Si c'était un champignon, ce serait une truffe géante parce qu'elle commence à coûter très cher tant la population aspire à la consommer sans modération.
  7. Si c'était un arbre, ce serait un chêne bicentenaire tant les ramifications de son organisation sont chaque années plus nombreuses et enchevêtrées grâce aux lois de financement annuelles qui la complètent et l’améliorent (selon la logique indépassable du progrès..
  8. Si c'était une particularité géographique, ce serait un gouffre (plus grand que celui de Padirac,) dont la profondeur croît au fil des ans, malgré tous les plans d'économie que nos gouvernants s'appliquent à lui faire subir.
  9. Si c'était une rareté zoologique, ce serait une espèce en danger qu'il faut absolument préserver pour continuer à protéger la majeure partie de la population.

Vous avez deviné j'espère, ce qui se cache derrière ces "Si c'était" : c'est la grande dame qui du berceau à la tombe nous couvre de ses bienfaits protecteurs, (sans oublier de prélever des sommes croissantes sur les entreprises et les particulier) et qui a pour nom la Sécurité Sociale.





Frédéric Buffin
0616913768
Blog fredericbuffin.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires