Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 13:51
De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace.

Dans son allocution télévisée du 14 juillet 2015, le président de la République a sans le dire fait référence s à Danton en autocélébrant son audace personnelle. Ce héros de la Révolution française prononça en effet devant l'assemblée législative un discours célèbre le 2 septembre 1792 qu'il conclut par cette phrase mémorable citée dans le titre.

'C'est que la situation était grave: depuis le 20 avril la France révolutionnaire était entrée en guerre contre l'Autriche et les troupes du deux de Brunswick marchaient vers l'Est du pays. Pire dans un manifeste célèbre, il promettait en cas de victoire de rétablir la monarchie en remettant Louis XVI sur le trône.

C'en était trop, il fallait galvaniser la résistance populaire et se battre sur le plan militaire. On connaît la suite. Il y eut les massacres de septembre à Paris qui révélaient l'atmosphère angoissée de la capitale. Il y eut surtout Valmy le 20 septembre qui fut la première grande victoire des armées révolutionnaires. La conclusion de Danton sur l'audace avait galvanisé le peuple de France et son armée contre l'ennemi contre révolutionnaire.

Aujourd'hui, nous n'en sommes fort heureusement pas à ce stade de menace extérieure, mais on comprend bien pourquoi le président souhaite évoquer son audace face aux défis du chômage, de la crise grecque, de la construction européenne et de l'accord avec l'Iran sur le nucléaire.

Mais François Hollande n'est pas Danton et la France en vacances se passionne davantage pour le tour de France que pour une allocution présidentielle dont l'audience est en baisse. Dommage!

Partager cet article

Repost 0
Frédéric Buffin
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Chronique d'un jeune retraité disposant encore d'un peu de matière grise pour écrire.
  • Chronique d'un jeune retraité disposant encore d'un peu de matière grise pour écrire.
  • : Commentaire décalé de l'actualité vue par un retraité bien décidé à cultiver son jardin sans oublier la vie du monde.
  • Contact

Recherche

Liens