Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 10:16

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour assurer son avenir, la SNCF doit clarifier ses relations avec son unique actionnaire pour que l'entreprise puisse disposer d'une autonomie suffisantes

L'État

- nomme le président.

- impose ses choix en matière d'infrastructures.

- demeure le maître sur Le régime spécial des cheminots.

- laisse l'Entreprise se débrouiller avec sa dette faramineuse: plus de trente milliards d'euros mais demande qu'elle constitue à investir dans de nouvelles lignes.

- prélève les excédents quand ils se produisent.

Le Président est aux ordres non de ses clients les voyageurs mais de son unique propriétaire l'Etat.

Plus personne ne sait qui est le vrai responsable des incidents qui se produisent régulièrement sur le réseau ferré. 

On voit mal comment l'entreprise dans ces conditions sera en mesure d'aborder dans de bonnes conditions la libéralisation du transport ferroviaire qui devrait être effective en 2019 pour le transport ferroviaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires